• Association loi 1901
  • Infos maladies cardiovasculaires
  • Infos insuffisance cardiaque
  • Infos AVC

Crise cardiaque, arrêt cardiaque, accident vasculaire cérébral (AVC) … quelles différences 
Infarctus (ou crise cardiaque)
Lorsque nous utilisons ce mot, nous parlons de l’«infarctus du myocarde», c’est-à-dire de la mort d’une partie du muscle cardiaque appelé infarctus du myocarde due à une absence prolongée de circulation sanguine, très souvent due à l’obstruction d’une des artères coronaires. Le degré d’obstruction peut être différent(transitoire, partiel ou total) et causer différents dégâts. Le symptôme le plus fréquent est une forte douleur thoracique qui se propage rapidement vers l’épaule et le membre gauche.
Arrêt cardiaque
Il s’agit d’une insuffisance cardiaque soudaine en raison d’un dysfonctionnement électrique qui provoque une altération nette (sinon cessation) du rythme des battements cardiaques et l’inefficacité conséquente de sa mécanique. C’est le pire des problèmes présentés parce que le temps d’intervention avec la réanimation cardiopulmonaire pour sauver la personne et éviter les dommages au cerveau est très faible: 10 minutes au plus. Malheureusement, comme mentionné, le début de l’arrêt cardiaque est souvent dépourvu de symptômes, bien que dans certains cas, la personne ressente des premières palpitations, des étourdissements, de la dyspnée et des douleurs thoraciques.
AVC
L’accident vasculaire cérébral (ou accident vasculaire cérébral apoplectique) est différent de la crise cardiaque ou de l’arrêt cardiaque parce qu’il y a un lien avec le cerveau. Il s’agit d’une mauvaise circulation sanguine vers le cerveau qui cause la mort de ses cellules. On distingue deux types d’AVC: l’AVC ischémique qui se caractérise par un manque de circulation sanguine et l’AVC hémorragique causé par des saignements. Les symptômes peuvent être transitoires ou permanents et se traduisent généralement par une incapacité soudaine à se déplacer ou à percevoir une partie de son corps, à des problèmes d’élocution ou de la perte d’une partie de la vue. Le principal facteur de risque d’AVC est l’hypertension.
Prenez soin de vous,

=AZWuwPcAJ2A9CmOYCvwlwEj9NmYpezgObvuqC83snnKQ3zNffc8LKcVGnRDMyaBICSsWUkPMih52f9hfESGcvpn6gWn0Xj3Bjc4quPCqz7InvL9cnkB9pv4jrqrMV0Et2AM0RFTL7dF8CvanBNIqwSNcQmT9JH0n0if6QcWUpYlnVCNmxjfiUGRjSu9v5axhf-LMfKtq2vG6c6Az7uBwEsNfIZefLoF2yO5huOagnP95VQ&__tn__=kK-y-R]Urgence Docteurs